mardi 19 mars 2013

Futilité, réalité et autres banalités


Ce n'est assurément pas la première fois que je me pose des questions sur mon envie d'être ou pas sur la Toile, de maintenir mes blogs, du publier ceci ou bien cela, le bien fondé des réseaux sociaux, etc... Ce ne sera certainement pas la dernière fois non plus.
Outre mes états d'âme purement personnels, je trouve qu'il est assez sain de remettre en question ce que l'on croit immuable ou bien obligatoire. Nous vivons en effet dans un monde où l'on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes, le plus souvent pour faire du commerce et donc vous faire consommer des biens réels ou virtuels.

La vie n'est qu'une vaste comédie et on aurait tort de trop se prendre au sérieux. D'ailleurs la Terre tourne et tournera (en théorie) même sans nous. C'est encore plus vrai pour tout ce qui est sur le web où tout est dans le coup d'éclat aussitôt oublié pour le nouveau buzz.
Se recentrer, s'écouter un peu, penser à soi à bon escient, c'est plus important et on a trop tendance à l'oublier au profit de futilité, d'une certaine réalité ou autres banalités...

Tout est éphémère, même nous !

4 commentaires:

  1. Honnêtement je n'ai pas saisi le sens de ton billet..... je l'ai relu 3 fois pourtant.
    je crois que tu parles d'une certaine manipulation venant d'internet , les blogs ou réseaux sociaux.. et pourtant tu ne peux pas t'en passer ou te résigner à ne plus y aller. Tes blogs, réseaux sociaux sont ta fenêtre vers un monde exterieur auquel tu accèdes difficilement. A part la lecture. tu n'as pas vraiment de vie sociale, tu vis telle Caroline Ingalles en fait, dans une maison où tout n'est que corvées, et t'occuper de ta famille et à l'extérieur tu n'as quasiment pas de vie, pas ou peu d'amis à visiter.. donc tu as besoin de tes blogs et réseaux sociaux pour t'évader un peu et penser à autre chose. Après c'est à toi à faire le tri, à te raisonner pour ne pas te laisser trop influencer par ceux qui veulent te laisser prendre leurs vessies pour des lanternes..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le fond, tu as assez bien saisi le sens de mon billet qui n'est peut-être pas très limpide car justement mon esprit est brouillé, noyé dans un monde qui n'est pas le sien...

      Supprimer
  2. et pourtant tu en as besoin de cet autre monde, dit virtuel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour ne pas me perdre non plus...

      Supprimer