lundi 21 janvier 2013

Bisounours or not Bisounours

Je n'ai jamais été du genre très chanceuse dans la vie, mais je n'ai pas non plus eu une existence à la Zola. Disons qu'au pire, je suis plus du style poissarde qu'autre chose.

Des portes dans la figure, j'en ai pris un bon paquet.
Tu crois que cela va aller mieux et vlan, c'est le retour de manivelle  ! Aïe mes gencives !!!

Après la pluie, le beau temps ? Ben pas toujours, y a des saisons vraiment toutes pourries aussi !!!

La loi des séries ? Euh oui, mais alors faut que cela s'arrête un jour parce que sinon, c'est plus une loi, je suis devenue une exception !

Et pourtant, j'essaie toujours d'être positive même quand cela me coûte plus que tout.
Je n'en suis pas à tendre l'autre joue pour me prendre la prochaine claque, mais j'essaie de me dire qu'en fin de compte, cela pourrait être pire encore. Bon parfois, je me demande bien comment cela se pourrait, mais je suis certaine que je ne dois pas penser à tous les cas de figure.

Bon tout cela pour dire que même si je sais bien que le monde réel, c'est tout sauf celui des Bisounours (je ne suis pas idiote à ce point ou alors achevez moi !!!!), mais je me dis que 2013, par exemple, ce n'est qu'un chiffre sur un calendrier. Rien n'a véritablement changer entre le 31 décembre 2012 et le 1er janvier 2013 donc je vais continuer à croire en mon capital chance (bien maigre, mais plus que cela après, c'est qu'il sera mort), en ma positive attitude (et vive mes pilules roses chaque soir), et mon optimisme qui lui est comme le Phoenix (pour le moment).
L'espoir fait bien vivre...


4 commentaires:

  1. Courage, ce sont les portes fermées qui permettent aussi de trouver d'autres routes, souvent plus intéressantes finalement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le recul, oui souvent on se dit cela...

      Supprimer
  2. je me suis toujours demandé pourquoi la poisse s'acharnait sur vous autant, vous vous réveillez chaque matin pour connaitre quels seront vos emmerdes du jour... c'est pas juste franchement, vous êtes des gens bien et malgré celà le sort s'acharne sur vous sans relâche. 2013 sera aussi pourrie que 2012 si ça n'est pas plus avec la découverte des maladies de ton homme et ta fillotte, et il se pbassera quoi encore ?? moi je me serais jeté sous un TGV pour 100 fois moins que ça. heureusement en effet que tu gardes ta dose d'optimisme ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait cela. On se lève et n'a vraiment pas longtemps à attendre pour avoir le lot de mauvaises nouvelles du jour. Chez nous, c'est même devenu presque une telle routine qu'on est fataliste un instant et puis, on se reprend. Pas le choix en même temps car pleurer sur son sort n'aide en rien.

      2013 sera une année comme les autres. On espère bien avoir aussi de bonnes nouvelles un de ces jours. En attendant, on profite à fond des petits moments de plaisir tout simple que l'on a. On saisit chaque occasion de se faire plaisir car on ne sait vraiment pas ce que nous réserve l'avenir. On vit l'instant présent.


      Supprimer